100 comments

  1. ok…mais si bien sûr qu'i'l y a un désordre neurochimique du cerveau !!!…les addictions sont étroitement liées aux neurotransmetteurs…à chaque fois que tu prends des drogues ou de l'alcool tu surstimules ta production de dopamine de sérotonine etc…et à force le fonctionnement est complètement détraqué ! quand on essaie d'arrêter une addiction, on a par exemple bcp moins de dopamine ou de sérotonine dans le cerveau et ca nous fait péter un plomb…et c'est long pour que ca refonctionne normalement , dans le cas des drogues parfois jamais ! exemple : bcp de gens qui ont bcp fumé de cannabis (genre tous les jours pdt 10 ans) ont arrêté et sont devenu très taciturne (par manque chronique de dopamine)

  2. Thierry, merci d'aborder ce sujet et de le faire de cette manière. Une info : la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) et l'Hypnose ont inventé une technique très efficace pour négocier avec la bête : le Recadrage en 6 étapes. ça marche très vite et très bien.

  3. Je n’ai encore jamais entendu et écouté un discours pareille sur le sujet. Thierry, tu détonnes brillamment des poncifs des sermons tièdes de bisounours qui se mas……. EUX sur ce sujet. Et … tu ne gagnes rien (€), toi, à nous accompagner à prendre conscience d’une approche vers la Vérité.
    Merci Thierry ! Continue à apporter tes pierres à l’édifice du beau, du vrai et du bien de la Santé !

  4. Aujourd'hui j'entame mon troisième jeune j'ai 64 ans et tout va pour le mieux ☀️ j'ai retrouvé une vitalité que je croyais perdu je fais 2 à 3 heures de marche ce qui représente pour mon rythme 10 à 15 km tous les jours depuis 2 mois dans la forêt avec mon chien et seule c'est unevrai révélation !! Tu est une bénédiction ❤️☀️MERCI🙏🌅💖

  5. Coucou Thierry, mon mari c est mis a fumer très jeune, et a 45 ans il a décidé d arrêter de fumer, il ma dit: j arrête maintenant de fumer.
    Et il c est immédiatement arrêté et ca fait 5 ans. Donc je comprends quand tu dis que c est une question de volonté, surtout qu il n a rien pris pour compenser le manque. Sans rien, juste avec ça volonté.

  6. J'ai arrêté de fumer il y a bien longtemps, par la volonté. Quelle libération et quelle force intérieure cela à révélé en moi. Comme l'hormèse, cette force peut s'appliquer dans d'autres domaines aussi.

  7. Un énorme merci Thierry,
    J'ai arrêté l'alimentation en continu depuis ta première vidéo.
    J'avais arrêter de fumer grâce au livre de Allen Carr mais pour régler l'addiction à la
    nourriture, ça ne marchait pas.
    Mon ami est alcoolique et je subis son addiction avec beaucoup de souffrance.
    A présent je refuse de continuer de plonger moralement avec lui.
    Et cette fois ci, je n'attends plus qu'il tienne l'éternel promesse d'arrêter; son addiction n'aura plus d'impact sur moi puisque j'ai décidé de partir.
    Un changement de vie radical ; à moi de tenir face à l'ENORME petite voix 😉

  8. Super vidéo comme toujours!!! Merci merci merci pour tout ton travail 🙏🌟 tu m as tellement aidée à sortir de ce schéma de victime pour prendre Ma responsabilité , et ça change la vie !!
    Et par rapport à l anorexie, l expliqués tu comme les addictions ? Selon toi c est la même approche ?

  9. Merci pour ce corpus de vidéos de plus en plus large et éclectique. Je pense que ton discours s'adresse à des personnes déjà consciente " éveillée". Il me semble difficile même si je souscrits au propos sur le volontarisme d'en faire le remède ad-hoc pour toutes les personnes; Il ne faut pas présupposer que la raison gouverne le comportement. La volonté est posée dans ton discours comme pouvoir absolu et le passage qui va de la conscience à l'action n'est pas questionné. Bergson distingue un moi superficiel ( moi social, moi du travail) et un moi profond, qu'il appelle "la mélodie ininterrompue de notre vie intérieure", bien plus difficile à changer.

  10. avant la volonté, je dirais qu'il y a le fait d'être convaincu à 200 % qu'on fait fausse route lors d'une conduite addictive… et le chemin peut être long entre le moment où on a le signal "l'intuition" qu'il faut changer et le moment où est prêt à changer. Merci pour tes partages toujours très tranchants !

  11. Je suis occupée à boire une bonne bière à la myrtille. Un délice. Mais c’est une fois par semaine hein. Et la myrtille a de nombreuses vertus. Enfin….transformée en bière je sais pas😒🤔🤔🤔

  12. Merci pour tes vidéos Thierry.
    J'ai mis cela en application il y a bien longtemps.
    Je fumais entre deux et trois paquets de cigarettes par jour.
    Un matin je me suis demandé à quoi cela me servait, ce que cela m'apportait.
    Je me suis dit j'arrête. J'ai jeté mon paquet à moitié plein, et je n'ai plus jamais retouché une cigarette.
    Cela fait 28 ans que ça dure, et je n'ai eu recours à aucun patch ou truc du genre.
    La volonté et la motivation font tout.
    Encore merci et c'est un plaisir que de visionner tes vidéos.

  13. C'est bien sûr ! , Moi quand j'étais plus jeune j'ai bien su arrêter de fumer 😄👍🏻et maintenant je suis plus heureuse 😃❤ je ne bois que en dehors de quelques fêtes ! Et très peu !
    Je mange bien ! Bio du fait maison , plus j'aimais de la mauvaise malbouffe etc…. Et nous vivons mieux ! mon mari et moi même " quant on veux ont peut " 😘 Merci Thierry toujours parfait 👍🏻

  14. Ça ne se fait pas du jour au lendemain. J'ai été boulimique 4 ans (de mes 17 à 21 ans) à cause de tous les canons de beauté auxquels les divertissements en général nous exposent. Il y eu un déclic accompagné de saines lectures mais les crises n'ont pas disparu du jour au lendemain. Elles se sont espacées et ont fini par disparaître. Mais mon rapport à la nourriture demeure un peu borderline. Il m'arrive de faire de l'hyperphagie quand je suis déconnectée de moi-même et de mes besoins. J'ai remarqué aussi que la nourriture avait dans mon cas une fonction expiatoire, punitive mais qu'il y avait aussi un bénéfice secondaire sur lequel j'ai fini par mettre de la conscience. Lorsque je surmange, je me sens évidemment mal dans ma peau et vulnérable et cela justifie que je n'aille plus vers l'extérieur, vers cette société hostile que j'abhorre à bien des égards. Donc il se peut qu'il s'agisse d'une stratégie de protection. Certes tragique mais efficiente dans une certaine mesure. L'avoir compris m'a permis de ne pas m'enfermer dans ce comportement, de ne pas en faire une identité et en veillant à rester connectée à moi-même au quotidien, cela n'advient pas. Mais dans le cas contraire, je veille à ne pas me blâmer. J'essaie d'être bienveillante, de me reconnecter et en général tout rentre dans l'ordre. Mais c'est à cultiver au quotidien.

  15. Cher Thierry, pour une fois je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement. Premièrement parce que dire JAMAIS ou TOUJOURS sont des erreurs monumentales.
    Tout le monde est différent et faillible. Un nombre incroyable de personnes sont addictes à tout et n'importe quoi. Boire, manger leur peau ou leurs cheveux ou passer des heures devant des films pornos, etc… etc… etc… . Finalement j'en connais un paquet. Je pense que ta vidéo est un brouillon et que tu vas faire mieux.
    Crois-moi , j'ai refusé souvent d'essayer de ne pas céder à des tentations qui m'étaient proposées et ce n'était même pas par vertu pure et simple . Je n'en avais pas envie mais surtout j'avais peur d'y prendre goût. Donc décision prise JAMAIS AVANT d'entendre la petite voix.
    Mais cela n'a pas toujours été le cas.
    Par exemple après une violente agression j'ai dû consulter un médecin. Je pensais que mon mal être allait s' estomper. Le traitement donné a était des carbamates et il aurait dû être assez court. 15 jours environ. Malheureusement cela m'a fait me sentir tellement mieux qu'il a été renouvelé et renouvelé et encore et encore. Ok, je le demandais, cela rendait ma vie bien plus confortable. La petite phrase assassine des médecins " il vaut faut autre chose" ? résonnait à mes oreilles et devrait être punie. Un allopathe n'est pas un charcutier qui vend du jambon à la demande. Quand il prescrit, NORMALEMENT, il sait ce qu'il fait et quels risques il fait courir à ses "patients" ou CLIENTS !!!! Il a des RESPONSABILITÉS non ? .
    Bien sûr il peut prescrire ce qu'il veut de "bon" pour nous, mais nous ne sommes pas obligés de tout gober. C'est ce que je fais maintenant parce que j'écoute mon corps et je demande depuis longtemps la non-délivrance de certains poisons car l'addiction que j'ai développée après mon agression je l' ai payée très cher. Il ne suffit pas de dire "plus jamais" pour faire taire la bête, c'est bien notre psychisme et notre corps qui finissent par en avoir BESOIN. Ils s'y sont habitués. Alors on veut dire NON et on finit par céder tellement on souffre. On sait que ce n'est pas la solution mais qu'importe . 4heures de mieux être ça vaut le coup non quand on en arrive au craving ? (besoin impérieux d'être soulagé le plus vite possible ).
    Le maître ce n'est plus nous, c'est notre corps.
    Alors , toi qui es passé par toutes ces épreuves dis -nous clairement si tu ne t'estimes pas miraculé car franchement il faut s'appeler Superman pour vaincre tant d'addictions à la fois.
    Tant mieux pour toi, j'en suis très heureuse mais je me pose beaucoup de questions. Ne m'en veux pas. J'essaie juste de comprendre où tu as puisé toute cette énergie pour défier et vaincre tant de démons.
    Essaie s'il te plaît d'être plus convaincant.
    SURTOUT SOURTOUT ce sujet des addictions (il y en a des dizaines et des dizaines ) ne peut être traité en 3 vidéos.
    Le type qui a besoin de porno, j'en ai connu et des "biens", pas des enflures deviantes, à besoin de sa dose même si en face de lui sur trouve une femme prête à l'aider et à lui donner, en moins crade, ce qu'il veut. Il est satisfait mais ne pourra s'en contenter, ses besoins sont ailleurs et impossible de comprendre cette personne qui n'est ni vicelarde ni privée de sexe mais qui s'est construit un monde "étrange " dans sa tête et ne veut ou ne peut pas s'en détacher . C'est hyper douloureux pour lui et pour sa partenaire toute dévouée à l'aider, mais incapable car la solution est EN LUI.
    Tu veux traiter un sujet hyper complexe en 3 vidéos ? et bien ce sera un immense merci à toi si tu y arrives.
    Bien amicalement et respectueusement. Marie. ☺

  16. Bonjour Thierry et vous tous,
    oui d'accord, nous ne sommes pas victimes mais responsables de nos choix
    Cela nous ramène à ta question primordiale évoquée dans des vidéos précédentes ; Pourquoi voulons-nous changer notre alimentation ? Pourquoi voulons-nous vivre mieux ? et si, en tant que personne isolée et travaillant beaucoup, c'était surtout à cette question que je ne savais pas répondre ?
    et si du coup, je ne pouvais pas décider …

    Comment se reconnecter à sa mission de vie; comment se reconnecter à ce qui te fait vibrer ?
    Je pense pour ma part que si je pouvais répondre à cela, je pourrais dire à la bête "je choisis de ne pas te suivre"

  17. Je n'ai pas choisi mon addiction à la morphine suite de 2 opérations.J'ai dis non aux substituts,pas de bête en moi,juste un corps endoloris,une souffrance physique et morale indescriptible.Prisonnière de l'intérieur! Quand j'ai voulu cesser de prendre mon traitement,mon corps a été transporté aux urgences,le cœur,détresse respiratoire,mon cerveau ne m'appartenait plus,hospitalisée le lendemain,saignement du nez et des oreilles ,bref ,j’attends la 3 ème vidéos pour les drogués sur ordonnances Thierry avec impatience.Je te suis depuis très longtemps et j'aime énormément ce que tu nous partage avec passion et intelligence,mais là ,je ne suis pas ok,j'ai tant besoin de réponses,je me suis mise au yoga,méditation,changement alimentaire,mais de toute facon plus d’appétit.J'ai baissé considérablement mais mes reins ne fonctionnent plus correctement ,je suis encombrée des bronches alors que je ne l'étais pas,et ma vie sociale est devenue inexistante.J'ai quand même le bonheur d'avoir mon compagnon depuis 33 ans à mes côtés et nos enfants.Mais je sens bien que mon corps me lâche,un tel épuisement physique et moral,dégout de ce présent que je vis au jour le jour.Ma famille ne serait pas là ,je dirais by by à tout le monde,vu le manque d'humanité,d'écoute de la part du milieu médical. pleins de bisous pour te remercier de tout tes partages et de la passion que tu y met.Si les êtres humains pouvaient redevenir humains,on se sentirait moins seul,face à ce fléau.J'ai 55 ans,j'ai gardé mon âme d'enfant,je flippais quand je prenais ne serait ce qu'un Doliprane….Pfff que c'est-il passé?

  18. mon addiction, je suis gourmand, le seul truc qu'on peut pas arrêter, il faut manger. peut etre le jeûne de temps en temps, mais c'est pas agréable.

  19. Bonjour bonsoir à tous, je suggère à tous ceux qui regardent cette vidéo et qui sont interessés par ce sujet à lire Allen Carr. C est une référence dans le domaine des addictions. Il explique notamment la différence entre volonté et prise de conscience. J étais fumeur pendant 20 ans, j ai arrêté grâce a son livre et je confirme ca a été facile oui FACILE on essaie de vous faire croire que c est dur pour vous vendre des patch ou autres mais rassurez vous c est bcp moins dur que ce qu on vous raconte. Bisous

  20. Salut Thierry,
    Ce que j apprécie chez toi et dans tes vidéos c est tu parles de toi et de ton vécu et que tu l assumes. Ni tu cherches à manipuler par la peur ou la menace, ni tu imposes une vérité. Tu exposes, sans prétention, à partir de ton vécu et tu me laisse libre de prendre…ou pas, sans haine et sans crainte et sans jugement.
    En tous cas c est ce que je ressens en t écoutant.
    Merci Thierry…tu es juste précieux dans ma quête de bien être et de santé globale, on and out.
    Bien cordialement
    Chris D

  21. oh merci, moi je trouve cela très juste mais pour certain, il faudra que le cheminement se fasse comme pour la nourriture. ici nous avons appliqué cela, avec les enfants, sur la colère et les cris, et c’est plus calme. bon il y a encore un peu de travaille mais ça a changé beaucoup de choses. comme quoi c’est applicable à tout ☺️. merci encore 😁

  22. Pour les problèmes d'addiction :Allen Carr nous aide a nous forger de la volonté. Si tu n'as pas la force de soulever 100Kg il faut te muscler les bras! Si la tête (la volonté) est prête, l'arrêt devient très facile. Après 30 ans de tabac (2paquets par jour) j'ai pu m'arrêter FACILEMENT du jour au lendemain. Je suis libre de cette merde depuis plus de 15 ans.C'est appliquable dans toute les addiction.

  23. A force de volonté, remplacer une "mauvaise" ADDICTION ( tabac, alcool, drogue, sex, porno, bouffe, jeux, achats…) par une "bonne" ADDICTION (travail, sport, nature, musique…) ne résout pas le problème. Vous avez juste déplacé votre addiction vers un domaine d'activités acceptables et meme encouragés par notre société moderne. L'addiction aura un peu moins d'effets négatifs. Comme le professeur GABOR MATE l'a expliqué : si vous avez une personnalité ADDICTIVE, c'est pour la vie. J'ajouterai: qu'il faut apprendre à vivre avec, parceque le mal est profond. Votre cerveau a une structure particulière très difficile à changer et votre configuration EPIGENETIQUE nécessite des ajustements qui vont prendre du temps et de la volonté. C'est pas aussi simple que de dire "NON" à la petite voix intérieure. Les personnalités addictives ne sont pas des gens qui manquent de volonté, comme vous semblez le sugérer. Le problème est plus complexe.

  24. C est vrai il y a la volonté mais on peut être motivé par un autre élément qui est la peur , j ai arrêté de fumer après avoir eu une pneumopathie et j ai réalisé que les poumons c ´est la vie!!! Alors le choix est fait🤗…Donc volontarisme et tjs agir en conscience. Merci Thierry ☺️

  25. Salut a tous. Apres cette vidéo je me rend compte que je suis addicts à la conssomation. Franchement c'est vraiment nul ^_^. Bon il y a plus qu'à, merci Thierry pour ce travail.

  26. Slt Thierry, je voulais savoir après tous les jeunes que tu as fait et ton hygiène de vie, consomme tu du café ? Et comment ton corps réagis ? Merci pour ta réponse

  27. MERCI THIERRY! LE PROBLÈME DES ADDICTIONS EST LIE AUX PROBLÈMES DE L’IDENTITÉ; NOUS DEVONS NOUS RECONNECTER A QUI NOUS SOMMES ET QUI NOUS VOULONS DEVENIR POUR SE DÉTACHER DE NOS PROGRAMMES DE CONSOMMATIONS! GROS TRAVAIL SUR SOI..

  28. Bonjour,
    Je vous suis depuis un moment avec assiduité et j'ai beaucoup appris… Pour ce qui est de cette série de vidéo, je voulais apporter mon témoignage. J'ai arrêté de fumer définitivement après deux tentatives. J'étais une grosse fumeuse (25 à 30/j)et depuis 30 ans. J'ai arrêté du jour au lendemain, en me disant, c'est terminé. Mais ce qui m'a aidé c'est de me dire "j'arrête et je reprendrai pour mes soixante ans." le fait de penser que ça n'était pas définitif à permis que j'y arrive. J'avais 45 ans. J'ai eu 60 ans en octobre dernier et évidemment, je n'ai pas repris.
    Si ça peut aider….
    Merci pour votre travail.

  29. Dans la continuité de ce que dit Thierry, je vous invite à écouter le podcast de l'émission "les Pieds sur terre" sur France Culture du 26 décembre 2019 dont l'intitulé est "Vincent entendeur de voix" .
    Où dans le cadre de schizophrénie il n'est plus question de pourquoi mais de comment faire taire les voix.

  30. Merci de ton réalisme, Gratitude🙏 en tes conseils qui nous rappelle des évidences. On à le choix de la vie que l'on veut avoir. Merci du partage de ton expérience

  31. Exactement l addiction c personnel il faut s aider soi même pour ma part ça ne m intéresse plus mais me mettre en danger à essayer d aider c fïni car si la personne n'est pas clair dans ses objectifs c échec est risque de se mettre soi même en échec 😉

  32. Bonjour Thierry, premièrement un grand merci pour tous tes partages, cette recherche constante que tu as à redécouvrir le vivant inspire nombreux d'entre nous 🙂
    D'ailleurs aujourd'hui après 3ans de découverte du jeûne je viens de finir mon 1er jeûne de 7jours et pendant que je t'écris je déguste un délicieux jus vert. Merci c'est grâce à toi que je me suis lancé dans l'aventure!
    Cette question des addictions me concerne beaucoup puisque je suis né dans une famille avec un père alcoolique. Pendant mes jeunes années j'ai reproduit certain comportement addictif alcool, cannabis et drogue diverse jusqu'à touché mon font et recherché des comportement plus sain pour redevenir pleinement vivant ( les jeûnes mon énormément aidé).
    Hier dans ta vidéo part1 des addictions j'ai réalisé que mon père avais se choix de boire ou de ne pas boire. Et à chaque fois qu'il étais ivre ( très souvent ) j'avais cette tendance à l'escusé en me disant qu'après tous il est malade. Faisant partie d'un groupe Al Anon depuis un petit plus d'un an pour ceux qui ne connaissent pas cet un groupe pour soutenir les famille et les amis d'un proche alcoolique j'ai beaucoup appris sur l'alcoolisme en tant que maladie familiale ( c'est le point que tu as l'air de remettre en question). Par contre se groupe m'a énormément apporté afin de changé mes comportements face à l'alcoolique, gardé des distance saine lorsqu'il a bu et me recentrer sur moi et mes objectif tout en acceptant que mon père est malade et que seul lui peut y mettre un terme.
    Pour avoir assister à certaines réunion AA j'ai pu aussi y voir des alcoolique abstinant depuis de nombreuses années venir soutenir les petits nouveaux, leur volonté étais inspirante et leur partage poignant et authentique cela m'a ému et donner beaucoup d'espoir car sortir de grande addiction même si la décision est relativement simple comme tu le dit, les épreuve qui suivent sont challenging. Je pense que ces groupe de partage et d'entraide ont leur place pour les personnes désireuses de changement et qui plus est elle sont à participation libre il n'y a aucune obligation tarifaire! Personne ne s'en met plein les poches les groupes sont autogérée.
    C'est tous se que je voulais ajouté à ta video, merci de parler de se sujet, j'attend avec impatience la suivante!

    Amitie,

    Yann

  33. Bonjour Thierry je vous écoute depuis plus d'une année je suis vraiment intéressé à vos vidéo , vous avez mentionné dans la vidéo des addictions certaines plantes qui sont efficace pour stopper les méandres de toute cette merde ! j'ai un fils de 32 ans qui consomme beaucoup de pillules prescrites par le médecin de famille .Il croit fermement qu'il est tdh il prende des concerta pour rester éveillé ce qui lui coupe litérallement l 'appétit et pour dormir des ativans vraiment je suis décourager et il boit de la bière assez souvent il a perdu tellement de poid il consomme des trucs depuis assez jeune .Moi sa mère je désire vraiment l'aidé il ne croit pas aux AA .J'ai acheter du kudzu je me demande si je pourrais lui suggéré de prendre cette plante pour les addictions mais là peux t¨il en prendre avec toutes les pillules et autre qu'il consomme merci Thierry j'apprécie vos commentaires .Linda du Canada .

  34. Je me dois de refaire ma remarque qui est très importante, au cas où ça peut aider quelqu'un.

    Je rappelle une contradiction que vous faites, citation à 7 min 36 sur la première vidéo:
    "même si c'est pas une démarche physique volontaire, ça reste une démarche volontaire".

    Je pense qu'il est important de ne pas confondre la pulsion émotionnelle "inconsciente" (la sensation de faim, l'envie, etc.), et la volonté.

    La "bête" ou "la petite voix" dont vous parlez, ce sont les pulsions inconcscientes, et ce sont elles qui dirigent l'acte humain d'un point de vue direct. La volonté, elle, est associée à un souvenir émotionnel passé et ne fait qu'indiquer la direction dans laquelle nous avons l'envie d'avancée.

    Ce qui explique la rechute lorsque quelqu'un tente de se sortir d'une addiction et qu'il n'y arrive pas, c'est le fait qu'une pulsion émotionnelle (la grande motivation qui a permis d'initier le pas pour sortir de l'addiction) est de court terme. Comme toute émotion, elle est forte au début, mais s'affaiblit avec le temps. C'est lorsqu'elle est forte, au-début, qu'il existe une porte de sortie, mais seulement si cette pulsion est plus forte que les forces qui vont dans le sens de l'addiction.

    Exemple : lorsqu'une personne est moralement et physiquement au fond du trou, qu'elle fait une overdose, qu'elle frappe du poing et qu'à ce moment-là elle reprend motivation à arrêter de fumer. Dans cette situation, la sensation d'overdose bloquera temporairement l'envie de continuer à fumer, et le regain de motivation boostera les forces allant dans la direction vers laquelle la personne souhaite aller. Autrement dit, à ce moment il y a en quelque sorte inversion des forces, temporairement. C'est une opportunité.

    Pour faire en sorte d'exploiter cette porte de sortie, il faut s'assurer d'utiliser cette pulsion de façon à engendre une modification concrète de sa situation. Suffisamment concrète pour que la configuration des forces qui nous maintienne dans notre routine évolue.
    En effet, si votre situation actuelle (vous, votre environnement, et votre rapport à votre environnement) n'évolue pas et reste parfaitement identique à tout niveau et à tout point de vue possiblement imaginable, aucune raison que les choses évoluent car les conditions qui vous maintiennent dans l'addiction resteront également identiques et actives.

    Il est important de remarquer que lorsque quelqu'un réussi à arrêter de fumer du jour au lendemain par exemple, cet arrêt est systématiquement en lien avec l'apparition d'une forte pulsion émotionnelle liée à un évènement, une pensée avec prise de consicence soudaine, etc. Ce n'est pas la volonté qui cré cette pulsion émotionnelle sur le plan direct.

  35. # La plus grande @ddictiøn de notre société actuelle, ne serait-il pas l'addictiøn @ l'@rtgen…!?…# @rtgen dieu… @rtgen roi…

  36. 100% d'accord. Les méthodes molles sont contre-productives. Autant faire l'effort une bonne fois pour régler le problème. Pas facile au début, mais ça permet de passer rapidement au challenge suivant, et de les enchaîner pour devenir moins con. Le jeûne est un bon exemple.

  37. la méditation pleine conscience aide énormément à stopper les addictions et même sans effets secondaire ( genre sevrage, frustration etc.) La consommation de cannabis et d'alcool s'est arrêtée toute seule chez moi sans effort…. j'en revenais pas moi même….. Merveilleuse année à toi Thierry et à toute et tous….

  38. La volonté n'est rien sans l'imagination ( ils se multiplie l'un l'autre)…. Emile Coué! Si tu arrive à te projeté dans la vois de ta réussite (imagination) alors et seulement là la volonté est un super levier en prenant en compte qu'il faut prendre les chose à cœur mais pas tant que ça (dans cette ordre), il faut se mettre dans l’état dans de la personne qui a réussi (ex: pourquoi je fumerais alors que je fume pas??? LOL). Allé bon courage !!!!! Merci à toi du fond du cœur!

  39. La bête est capable aussi de detruire l'entourage des personnes qui sont addic .de t'ecoutant cela me rassure car la bête me fait hurler de douleur pour mes 2 fils qui sont sous l'emprise de la bête. Une immense gratitude et j'attens la prochaine video avec impatience. Viviane

  40. Personnellement j'ai arrêté le tabac le 1er décembre dernier, mais progressivement: en diluant mon tabac avec de la sauge. Puis je n'ai plus ajouté de tabac mais seulement de la sauge, jusqu'à perdre l'envie de tabac, et enfin, lorsque l'envie compulsive de nicotine s'est arrêtée, dans mon corps, j'ai arrêté de fumer tout court. Il est entièrement vrai qu'il suffit de le VOULOIR, mais il Faut le VOULOIR. Merci Thierry pour tout!

  41. Bonjour ! Je trouve tes propos ne regardant que les addictions chez les jeunes gens…eh oui, la volonte ,la pourrait agir, mes chez les adultes, chez ceux a qui la vie a bafoue, chez ceux qui sont " de retour", chez ceux qui ont vu tomber une a une ses reves, ceux a qui la vie est une torture quotidienne, les addictions sont une sorte de refuge dans lequel ,pendant un lapse plus ou moins long ils oublient tout, c' est comme un somnifere, une detente…c'est triste mais reel… Merci.

  42. Bien cette vidéo de Thierry casasnovas j'ai aimer il s'exprime bien et explique aussi. moi sa ma fait penser à moi qu'en thierry casasnovas à dit plus jamais parce que je ne prends plus de douche chaude la première fois que je était sous le jet d'eau froide jerai pu me dire plus jamais de douche chaude qu'en thierry casasnovas à di plus jamais sa m'a fait penser à sa qu'en j'ai pris ma première douche froide jerai pu me dire plus jamais de douche chaude donc j'en déduit plus jamais de douche chaude le froid c'est trop bien je n'arrêtait jamais et qu'en thierry casasnovas dis vous voulez vraiment arrêté vous décidé d'arrêté quelque chose qui vous détruit la vie le froid c'est trop bien bon 😋 je kiffe je n'arrêtera pas de ma vie et qu'en je pense avent je prenez des douche chaude je préfère la douche froide comparé à avent qu'en je i pense jerai du mi metre avant à la douche froide

  43. Merci Thierry de nous partager tes expériences, tes souffrances du passé. Tu utilise les bons mots et on sait que les mots peuvent soigner les maux c'est la base… Tu nous donnes de la force, des conseils et tu nous conforte dans l'idée que la solution est déjà en nous. La classe! Notre pouvoir c'est notre consommation, nos choix, nos actions alors motivons nous, partageons un maximum toutes ces vidéos bienveillantes. On voit que c'est possible tu as fait un chemin énorme depuis tes débuts sur youtube. J'aimerai aussi stp que tu parle plus des solutions anti dépression telles que la table a inversion qui devraient être mis plus en avant avec témoignage aussi et conseils de pratique pour cas particulier des personnes souffrantes hernies fiscales …ma maman me demandais donc si tu sais et peux développer ça serait génial. Je pense que tout est lié et complémentaire et est un plus pour sortir des addictions alors courage. A ceux qui doutent encore, il faut leur montrer déjà par nous même…

  44. Thierry bonjour et merci. Je partage tes propos. Lorsque mes clients viennent me voir pour arrêter de fumer je retrouve parfois dans l’ADN une information d’addiction transgenerationnelle qui freine l’arrêt et quand j’enlève cette mémoire les clients arrivent plus facilement à reprendre leur volonté. Que penses tu de cela?

  45. Merci, mais le terme "bête" pour remplacer "la petite voix" est pour moi vraiment inutile voire inapproprié et même dérangeant… C'est vraiment dommage… Pour moi surtout… 😉

  46. Bonjour Thierry et à tous🙏😊 J'ai une question, svp🙏 Est ce que le jeûne sec et hydrique ont les même résultats bénéfiques lorsque on prend la pilule en même temps? Merci infiniment pour la réponse😊🙏🙏❤️

  47. J' ai bu beaucoup de jus mais mon bras amputé n' as pas repoussé, tu m' a menti !! XD
    Pauvre type …. dire que y a encore des gueux pour suivre ce genre d' énergumène ….

  48. Alors la,je dis attention et surtout compassion.. Autant je peux abonder en votre sens où être p
    ouverte,et même super réceptive à vos approches alimentaires, autant la je vous trouve dangereux, simpliste à mort et limite intolérant. Qui êtes-vous pour dire à l'autre ce qu'il devrait faire par rapport a l'addiction?.. Alors que chaque individu le gère à sa façon,force et possibilité.. et un moyen n'est pq mieux que l'autre.. Vous installez, en outre, une pression supplémentaire alors qu'on parle de personnes qui n'ont absolument pas besoin de se mettre davantage de pression que celle de gérer leur addiction.. Puis. surtout, quand je visionne vos vidéos, j'ai un peu l'impression que vous restez très addict, ayant juste remplacé l'addiction aux drogues, à la boulimie, à l'alcool, par l'addiction à une hyper exposition et hyper travail de diffusion : hyper ego et workaholic.. Restons donc humbles nuancé et tolérants

  49. Un grand merci Thierry pour cette vidéo très intéressante comme d'habitude pourrais tu nous donner une recette d'un jus pour accompagnement

  50. Merci j avais besoin de ce rappel. J AI REUSSI l arrêt du tabac et autres addictions affectives EXACTEMENT COMME l indique Thierry. EFFECTIVEMENT J ai conscience de cette BÊTE que j avais bien identifiée grâce au livre d Allen Carr. Et le tabac à quitté ma vie en décidant que plus jamais je serai fumeur, ou plus exactement en me disant que je ne l'étais plus car j en avais plus besoin. Mais IL'Y A EU UN HIC. j ai été berné par la bête qui en effet est unique mais avec de multiples voix. L hyperphagie et le retour à une pratique effrénée du sexe (porno , masturbation, multiplication de partenaires, etc) mais aussi la course à pied ont remplacé le tabac. Après avoir fait un travail psychologique individuel , avec l auto hypnose, Je suis arrivé à la conclusion identique de Thierry, c'est-à-dire, que je suis responsable dans le choix de perpétuer les addictions et la souffrance qu'elles causent me permettent de me sentir en vie. C'est quand même TORTURÉ,
    Le fait de plonger dans l inconnue d'une vie sans tabac me faisait très peur et m'empêchait de passer à l'action. JE ME RENDS COMPTE QUE C'EST LA MÊME CHOSE AUJOURD'HUI. ALORS JE PEUX L AFFIRMER ENFIN : Plus jamais je me laisserai tromper par la bête. Plus jamais je ne me goinfrerai. Plus jamais je ne courrai jusquà ce que la blessure m arrête. PLUS JAMAIS! LAA vie est belle qu une on vit au présent, en conscience et prenant la responsabilité de tout ce qui nous arrive (DU moins nos réactions face aux événements ) et chaque problème a une solution, simple souvent. MERCI INFINIMENT THIERRY CAR TES VIDEOS SONT TOMBEES AU BON MOMENT POUR MOI.

  51. une vie sans addictions c'est de l'UTOPIE , le but ou le bons sens de la vie c'est d'avoir une bonne addictions .supprime les mauvaises

  52. Merci pour tes vidéos cela aide beaucoup mais ayant des crises d'hyperphagie depuis des années, je suis pas en total accord avec ton discours. Car j'ai eu des périodes où j'allais bien et donc il n'y avait pas cette voix qui me poussait à faire des crises donc c'était facile! Et les personnes ne souffrant pas d'addictions, en général, ne comprennent pas les personnes en souffrant car elles n'ont pas cette voix dans leur tête donc pour elles pas besoin de se raisonner et de se battre quotidiennement contre leurs démons. De dire que cela est totalement de notre responsabilité fait culpabiliser je trouve, on peut du coup se dire qu'on est nul et faible de ne pas réussir à être plus fort que la bête.

  53. Cette série de vidéo début quand je me motive a arrêter d'écouter "Gourmandos" la bête qui me fait manger du sucre touts les jours !

  54. Ce que tu appelles la bête, c'est ton inconscient. Il est souvent prêt à faire ce qu'on lui demande de bon, mais en étant précis dans sa ou ses formulations. Et quand tu lui dis Plus jamais ça, les choses ne changent pas immédiatement, mais se transforment progressivement dans le temps, pour devenir la base d'apprentissages et d'orientations nouvelles vers ce qui est agréable et bénéfique pour ton esprit, et du même coup, ta partie physique, ton corps (ce que tu lis est une partie de ce que j'ai fait pour me remettre sur pieds après les désagréments que j'ai du surmonter pour être celui qui parle comme ça aujourd'hui). C'est tout ce que je peux dire aujourd'hui, et cela me fait plaisir de pouvoir te répondre, honnêtement dans la tranquillité. À bientôt Thierry. ♣♣♣♣

  55. Tu rentres dans le développement personnel et spirituel… Un pas au delà de la nutrition, de l'identification à la matière et au mental.
    Il y a pas mal d'éléments qu'on retrouve dans les livres d'Eckhart Tolle, Samadhi, Satprem, …

  56. J'espère que cette video aidera un maximum de personnes.
    Moi c'est l'inverse. La bête c'est cette voix qui voudrait que je reste sobre.
    Cette voix qui me leurre et voudrait me faire croire qu'en arrêtant de boire j'aurais soudain une vision clairvoyante qui me permettrait d'entrevoir des solutions à mes problèmes insolvables.
    La vérité c'est qu'on ne fait pas d'un âne un cheval…
    Boire m'aide à positiver et soulager mon esprit qui s'agite sans cesse

  57. Je suis d'accord avec la méthode que tu décris mais il y a une légère contradiction entre le "plus jamais d'alcool" (par exemple) car ensuite on peut choisir d'en re-consommer

    Ou alors il faudrait faire ça en 2 étapes :

    1/ "Fini telle addiction" pour repasser maître de ses actions face à celle-ci et non plus la "bête"

    2/ Une fois l'addiction dépassée "je choisis de et quand"

    C'est intéressant car cela rejoint la compréhension que j'ai d'un être humain au niveau spirituel.

    Synthétiquement, il se compose d'un mental (ici la bête) et d'un être (la conscience)

    Tant que j'ignore la présence de l'être, je m'identifie au mental et je lui obéis aveuglément la plupart du temps.

    Puis avec l'expérience et l'évolution, je peux prendre du recul vis-à-vis du mental et expérimenter l'être (qui je suis fondamentalement)

    Le mental est un outil formidable mais seulement lorsqu'il est à sa place et non le directeur de notre vie.

    Dans notre société moderne, on peut remarquer la stimulation quotidienne et abusive de notre mental pour diverses raisons (contrôle, consommation, etc)

    La résolution de cette quête n'est pas simple, et comme dans les addictions, nécessite du courage et de la volonté 🙂

  58. encore merci pour cette deuxième vidéo. je ne te rejoins pas quant à la sensation d'être bien ou de se sentir au dessus quand tu rentres dans un supermarché et que tu manges ensuite. pas un sentiment de puissance mais un truc qui te calme un temps semble t-il…

  59. AVERTISSEMENT : si certaines des personnes présentes sur cette page, avec une addiction à l'alcool, souhaitent arrêter leur consommation… prenez le temps de contacter votre médecin ou tout autre organisme ou vous pourrez trouver un accompagnement médical pour la période de sevrage. Le sevrage brusque à l'alcool présente des risques (épilepsie, délirium trémens) qui peuvent être mortels. Le risque est faible, mais bien réel.

  60. tu ne liras pas ce messages. je suis alcoolique depuis 25 ans. j'ai hâte d'entendre ta prochaine vidéo sur ce sujet. bises

  61. Bonjour Thierry
    Toujours aussi intéressant et pertinent. Tellement logique tout ça. Continue d'ouvrir "les yeux et les oreilles" des gens. Bravo et merci encore

  62. Thierry, j'aime beaucoup votre travail et vos vidéos. Et je suis d'accord avec votre approche basée sur la volonté et sur la conscience, mais dire "plus jamais" concernant une addiction n'est pas indispensable. Le tabac, la nourriture, l'alcool sont des plaisirs. S'ils restent sous contrôle de la volonté et de la conscience, après un certain temps d'arrêt, pas au début, hein, on peut fumer une cigarette, ou boire un verre de vin, avec plaisir, sans conséquences. Voilà la nuance que j'apporterais. Et d'ailleurs, vous le dites dans la 1ère vidéo sur les addictions, que vous-même, vous buvez un verre de vin biologique de temps en temps.

  63. Bonsoir Thierry. J'ai trouvé très juste la notion de fierté et d'orgueil… Et aussi une question sur le transfert d'une addition à l'autre. Quel est ton point de vue là dessus ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *